Question de...·Uncategorized

La question de la tétine

Avant, j’étais contre. Et en théorie, je n’en raffole pas. En pratique, c’est autre chose.

Avant la naissance de mon fils, j’avais décidé d’en acheter une suite à différentes lectures qui m’avaient convaincue des bienfaits de la tétine sur les bébés. Le besoin de succion est physiologique chez l’enfant, il apporte détente et plaisir (grâce à l’endomorphine), voilà ce qui en ressortait.

A sa naissance, nous avions donc tenté la tétine dans les moments difficiles, mais sans succès. Il n’en voulait pas, ou ne « savait » pas comment la garder. Nous avions vite abandonné.

Depuis, Petit A. a 14 mois. Et aux alentours de ses 1 an, il est tombé sur une tétine qui traînait (proprement) dans ses affaires.

Eh bien, on a vu quelques changements s’opérer. Terminés les hurlements en début de sieste, il s’endort paisiblement. Et s’il ne s’endort pas tout de suite, il ronronne tranquillement dans son lit jusqu’à tomber dans les bras de Morphée.

Finis les hurlements hystériques (il ne s’agissaient pas de pleurs, mais bien de cris sur-aigus) pendant les gros moments de fatigue (notamment entre le bain et le biberon).

La tétine est à la carte. Il ne la prend pas toujours pour la nuit. Et nous évitons de la prendre pour les petites balades.

Et ce n’est surtout pas, comme certains pourraient le penser (moi à une époque), un moyen de le faire taire. Dans tous les cas, croyez bien que s’il a envie d’hurler, il ne se gêne pas ! (et il la retire)

In la tétine we trust !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s