Blabla

Living the life…

20160925_092342.jpg

… in Champigneulles.

Oui, comme ça, ça manque furieusement de glamour. Mais que nenni !

J’avais toujours dit que quitte à rester en Lorraine, jamais je ne dépasserais les limites de Nancy, mais c’était sans compter sur certains paramètres : un budget un tantinet limité pour un achat, des enfants et l’envie de s’installer dans une maison avec jardin. Pendant un an, j’ai ratissé leboncoin sans trouver quoi que ce soit dans notre budget. Et puis, un jour, je me suis décidée à élargir ma recherche à des villes qui ne touchaient pas Nancy. Et résultat, première maison visitée, maison achetée !

Mon frère, qui travaillait à Champigneulles, m’a alors vanté les mérites de cette petite « bourgade » dont le nom, soyons honnête, ne fait pas franchement rêver. La nancéienne que j’étais ne connaissait d’ailleurs de Champi que ses brasseries et vaguement son école de musique. Nous nous sommes donc installés ici en juin 2015 et après une acclimatation un peu mollassonne, voilà une petite liste de nos ups and downs actuels :

Ups

  • notre maison un peu biscornue, avec ses escaliers partout.
  • la situation géographique : nous sommes à quelques minutes de l’autoroute, M. I gagne pas mal de temps pour aller travailler puisqu’il n’a plus besoin de sortir de Nancy aux heures de pointe. La gare de Nancy n’est finalement qu’à 10 minutes en voiture, porte à porte. Le centre ville de Nancy aussi. Le Leclerc et la zone commerciale de Frouard sont à 3 minutes de chez nous, on ne peut plus pratique pour les courses et il y a plein de petits commerces au centre.
  • la faune et la flore : c’est un plaisir qui ne me manquait pas, puisque je n’ai jamais connu que l’asphalte, mais se réveiller et avoir la vue dégagée que nous avons de nos fenêtres est un vrai bonheur, je ne vous parle pas des paysages enneigés que nous avons en hiver. J’apprécie aussi énormément la colonie de martinets qui élit domicile sous le toit de ma voisine au printemps et le rouge gorge qui vient régulièrement nous rendre visite. Le plus fou, nous avons aussi des mantes religieuses.
  • le plaisir d’apprendre à jardiner avec et à son enfant. Grand A. adore arroser les plantes, on sème nos graines et on prend soin du jardin ensemble.
  • pouvoir profiter du soleil dès que celui-ci apparaît. Les repas dehors.
  • cette impression (toute relative) d’appartenir à une petite communauté. Même si Nancy est une ville à taille humaine, Champi l’est forcément encore plus. C’est bien sûr plus qu’un village, mais j’aime pouvoir dire bonjour à mes sympathiques voisins (on est un peu plus centré sur soi en ville, non ? enfin, c’est mon cas), savoir que la maîtresse de mon fils habite dans la rue, que les copains d’école ne vivent pas très loin non plus (ainsi que les nôtres), croiser les copains d’école et leurs parents au parc, savoir que grand A. retrouve ces mêmes copains dans le cours de gym du samedi et au centre aéré pendant les vacances.
  • le parc et les étangs de Champi qui offrent de très chouettes balades.

20170212_162201.jpg

  • avoir la forêt juste derrière la maison et pouvoir envisager d’y faire de belles sorties (dès que les chasseurs auront remballé leur matos).
  • le montant de nos impôts fonciers…héhé.
  • les gens : Champigneulles compte pas mal de « jeunes » parents dynamiques.
  • les maternelles, primaire, collège, FJEP (MJC), Complexe sportif, Piscine, Ecole de Musique/Tennis, Ludothèque, Bibliothèque pour tous… au fil des ans, nous en viendrons bien à tous les exploiter.
  • SOS Médecins se déplace chez nous, alors qu’à Nancy, ils ne le faisaient plus (pratique avec les bébés où dans le cas où il serait impossible de se déplacer).

Downs

  • nous avons bien du mal à nous déplacer autrement qu’en voiture. Mais j’ai bon espoir que les enfants grandissant, nous puissions faire les trajets d’école à pied (au moins à la belle saison) et puis dès qu’il fera beau, on sortira les vélos le week-end.
  • à Champigneulles, si vous voulez vous faire livrer, il faut aimer la pizza (et encore, il ne faut pas trop l’aimer)… S’il vous prend l’envie de manger chinois, japonais ou autre, oubliez… je n’ai d’ailleurs toujours pas testé le service de livraison Fetch, à mon grand regret.
  • nos 56 marches (mais on va dire que ça entretient et quand je verrai les fesses de mes copines tomber, je me féliciterai de monter et descendre les escaliers 10 fois par jour).
  • entendre les coups de feu des chasseurs quand on se balade le samedi matin.
  • voir des bonshommes torse-nus dans la rue dès l’instant qu’il fait un peu chaud (ce qui aura valu à Champigneulles le surnom de Champiplouc pendant un temps)
  • les crottes de chien. Que ce soit devant notre grille ou tout le long du mur de l’école. Bon, il n’y a pas de canisacs en libre service dans la rue, mais quand même !

Ces inconvénients sont surtout anecdotiques, tout ne peut pas être tout le temps parfait. Conclusion, comme pour tout, il faut prendre le temps de s’adapter, mais ça ne fait pas de mal de sortir un peu de sa zone de confort et parfois, l’herbe est plus verte ailleurs. Et pour plaisanter, j’aime dire que Champigneulles est à Nancy, ce que Brooklyn est à Manhattan. Alors, évidemment, on est loin du compte, mais qui sait, un jour peut-être 😉

20161016_183426.jpg

PC081599.JPG

20170215_092342.jpg20170215_093558.jpg

20170215_093716.jpg

20170215_093846.jpg

20170215_091934.jpg

20170215_093811.jpg

20170215_093421.jpg

20170215_093545.jpg

20170215_093448.jpg

20170215_093310.jpg

Publicités

2 commentaires sur “Living the life…

  1. Contente que Champigneulles ait gagné ton cœur… Moi j’en suis in love (et encore + après avoir lu ton article) ! les fesses qui tombent ? Impossible avec toutes ces marches rapides ! Pero ya veremos !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s